Eléments du lustre en cristal

Eléments du lustre en cristal, leur dénomination et bref descriptif. Schéma de la disposition des éléments du lustre.

lustre en cristal - schema
Les lustres en cristal se composent de nombreux éléments dont il est bon de connaître la dénomination. Lorsqu’une certaine partie du luminaire est endommagée et que vous devez racheter une pièce détachée, il est important de correctement décrire l’élément dont il s’agit. La situation se simplifie lorsque vous disposez de la notice qui accompagne chacun de nos luminaires livrés et où la pièce demandée est définie par un numéro. Dans le cas contraire, il ne reste plus qu’à décrire de la manière la plus précise possible la pièce demandée. Nous vous avons préparé à cette fin un schéma du lustre en cristal.

Rosette – élément métallique de forme ronde, qui recouvre le crochet, l’anneau de la chaîne et les fils électriques avec les dominos. Elle forme un élément décoratif à l’aspect unique. La taille et l’aspect dépendent du type et de la taille du luminaire.

Chaîne – elle est formée de maillons métalliques qui sont le plus souvent non soudés, ce qui permet au client de raccourcir la chaîne en fonction de ses besoins. Il est également possible de rallonger la chaîne, mais le problème résidera dans la longueur du câble principal (qui part des bras en passant par le tube du corps du lustre et par la chaîne), qui devra être impérativement remplacé par un modèle plus long. Il est possible d’installer un câble à l’aide d’un domino mais d’un point de vue esthétique, ce n’est pas la meilleure solution. Il n’est pas possible d’ajuster une chaîne soudée et il est nécessaire de la remplacer par une nouvelle.

Tube – Il forme le corps du lustre, qui conduit le câble principal. Dans la partie inférieure, il est fixé au plateau comportant les ouvertures destinées au montage des bras. La partie supérieure est fixée à l’écrou comprenant une ouverture permettant l’accroche de la chaîne. Pour certains types de lustres, le tube est enserré dans un fourreau en verre ou une coupe centrale. Pour les lustres suspendus, le tube forme en même temps une anse de suspension (ces lustres n’ont pas de chaîne).

Coupes – elles sont en verre moulé ou soufflé à la main et taillé. Elles sont disposées le plus souvent sur la partie inférieure et supérieure du corps du luminaire. Les chaînettes ou les pendeloques en cristal sont suspendues aux coupes. Elles sont plus grandes que les coupelles.

Coupelles ou bobèches – elles sont le plus souvent en verre moulé ou soufflé à la main et taillé. Les coupelles sont disposées sur les bras des lustres. Sur les bras, elles sont surmontées par la douille et reposent sur un anneau métallique. Les coupelles supportent les chaînettes ou les pendeloques en verre.

Fourreau de la douille – tube en verre ou en métal, qui recouvre la douille et repose sur la coupelle.

Cache en verre – tube en verre avec un élément décoratif situé dans la partie supérieure, placé sur le fourreau de la douille.

Douille – elle est le plus souvent en plastique avec un filetage de type E14 destiné aux ampoules.

Bras – lisse et métallique ou en verre, de différentes tailles (longueur ou hauteur de la courbe). A une des extrémités, il comprend le filetage avec écrou pour fixer la coupelle dans l’ouverture du plateau destinée à cette fin. A l’autre extrémité, il porte la douille.
Les bras lisses en verre peuvent comporter d’autres éléments décoratifs comme des œillets en verres (pour la pose des chaînettes et des pendeloques en verre) ou des volutes en verre.

Plateau – élément métallique situé sur l’extrémité inférieure du tube, sur lequel se fixent les bras à l’aide d’un écrou et d’une matrice.

Chaînette en verre – constituée de perles en verre moulé ou en cristal taillé mécaniquement, reliées par des fils de cuivre.

Pendeloques – éléments transparents en cristal taillé mécaniquement, incolores mais également colorés. Les pendeloques ont diverses formes et tailles ainsi qu’un nombre variable de facettes taillées. Le taux de plomb, la forme, la taille et l’inclinaison des facettes influencent de manière importante le caractère de la lumière diffusée.