Choix du lustre en cristal

Quels sont les critères liés au choix d’un lustre en cristal et les autres éléments qu’il ne faudrait pas oublier de prendre en compte.

Critères influençant le choix d’un lustre en cristal:

- Type de pièce
- Taille de la pièce
- Agencement de la pièce
- Hauteur de plafond
- Décoration intérieure
- Demande en lumière (besoins en lumière) de l’utilisateur
- Poids du luminaire
- Besoins d’entretien

Type de pièce
D’après notre expérience, un lustre en cristal peut en principe être disposé n’importe où. Sur l’échelle des préférences se trouvent le séjour, puis la chambre, un hall et la salle à manger. Nous avons toutefois vu des installations dans des salles de bain par exemple, mais il s’agissait bien entendu d’une gigantesque salle de bain bénéficiant d’une ventilation suffisante permettant l’évacuation de l’humidité, ce qui aurait pu autrement influencer négativement non seulement la durée de vie mais aussi la fonctionnalité du lustre, sans parler de la santé de l’utilisateur. Nos luminaires sont fournis avec un niveau de protection IP 20. L’utilisateur est seul responsable du choix de l’emplacement du luminaire dans un secteur contre-indiqué par ses propriétés de construction et des dommages qui en résulteraient.

Taille de la pièce
C’est l’élément déterminant du choix du lustre. Par exemple dans un hall d’entrée avec un escalier, un lustre à plusieurs niveaux est idéal en cela qu’il domine la totalité de l’espace dans toutes les directions. Au contraire, dans un petit espace, un lustre à un seul niveau ou un plafonnier conviennent mieux. Dans les deux cas, il est possible de combiner lustre et luminaire avec des appliques, des lampes de bureau et sur pied.

Hauteur de plafondlustre en cristal contre hauteur de plafond
Il ne faut pas oublier le fait que les pièces n’ont pas toutes la même hauteur de plafond. Nous fournissons nos lustres avec une chaîne à 7 anneaux, ce qui correspond à une longueur de 30 à 50 cm en fonction du type de chaîne. C’est pourquoi la hauteur restante sous le lustre est très importante en regard de la hauteur de passage dans la pièce demandée par l’utilisateur. En moyenne, la distance requise séparant le dessous du lustre du plancher est de 2,1 - 2,2m. Etant donné que la hauteur du lustre indiquée dans notre catalogue, dans les cas des lustres avec chaîne, ne comprend pas la chaîne, il est nécessaire de rajouter à la hauteur du lustre la longueur de la chaîne nécessaire plus le crochet qui est caché sous la rosette. La hauteur de la rosette est comprise entre 10 et 20 cm en fonction de la taille du lustre.
En cas d’insuffisance de hauteur de plafond, il est possible de raccourcir la chaîne jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un anneau au minimum, nécessaire au raccord avec la suspension et le corps du lustre. Si cette réduction radicale de la chaîne de suffit pas, il ne reste plus qu’à se tourner vers un autre type de lustre ou un modèle plus petit.
Si votre lustre a déjà été livré et vous avez besoin d’une chaîne plus longue, il est nécessaire de la commander à la longueur voulue avec le câble, qui doit lui aussi être changé pour cause de longueur insuffisante.

*Légendes de l’image : « lustre en cristal contre hauteur de plafond »
X - hauteur totale de la pièce
A - longueur de la chaîne (y compris la rosette)
B - hauteur du lustre
C - hauteur du passage sous le lustre

Agencement de la pièce
Elle influence considérablement la répartition de la lumière. Si la pièce est très segmentée, il ne suffit pas de compter simplement sur un lustre disposé de manière centrale. Dans un tel espace, il est nécessaire de placer convenablement des appliques et, éventuellement, un deuxième lustre plus petit. Les plafonniers sont parfaits pour les couloirs au plafond bas.

Décoration intérieure
La couleur des murs, le mobilier, les accessoires métalliques, les tapis, le style de la pièce, mais aussi le goût de l’utilisateur sont des éléments décisifs pour le choix d’un lustre.

Demande en lumière (besoins en lumière) de l’utilisateur
Caractéristique de l’utilisateur très individuelle et difficile à prévoir. Si par exemple les normes d’hygiène indiquent que la valeur de la luminosité minimale recommandée pour un séjour dans une pièce est de 200 lx, il y aura toujours des gens qui demanderont 500 lx, voire plus. De plus, l’exigence en lumière augmente avec l’âge de l’utilisateur.
Différentes demandes relatives à l’éclairage d’une pièce peuvent être résolues de nombreuses façons. Par exemple, il peut s’agir d’un lustre comprenant un plus grand nombre d’ampoules, dont nous voulons réduire l’intensité lumineuse. Cela peut se réaliser en :
- installant un double interrupteur permettant de n’allumer que partiellement le lustre,
- installant un interrupteur variateur permettant de réguler globalement l’intensité lumineuse de toutes les ampoules allumées,
- remplaçant les ampoules existantes par des ampoules de plus faible puissance.

Nous entendons relativement souvent la question : « Quel est le nombre de bras du lustre permettant d’éclairer correctement notre pièce ? »
Le calcul suivant permet de répondre à cette question :
Multipliez la largeur par la longueur de la pièce, puis multipliez le résultat par 15.
La valeur calculée est seulement indicative et correspond à peu près à la valeur en Watts (W) qui devrait suffire à l’éclairage principal de la pièce.
Les exigences en lumière dépendent avant tout du type de pièce (salle de séjour, hall, salle à manger, couloir), établies soit par des normes, soit par les demandes de l’utilisateur.

Poids du luminaire
Dans le cas des grands luminaires, leur poids joue un rôle important. Il est très important de s’assurer du type de construction de plafond, de l’endroit où il sera suspendu ou de la manière dont il sera accroché. Il est nécessaire de prendre conscience du fait que, par exemple, un lustre en cristal à 18 bras peut peser 17 kg et que cette charge sera suspendue en un seul point de votre plafond. Dans certains cas, pour des luminaires particulièrement grands, il est nécessaire de faire évaluer la construction du plafond d’un point de vue statique.

Besoins d’entretien
Si nous voulons nettoyer un lustre en cristal, il n’est plus besoin de déshabiller la totalité du lustre ; enlever chaque élément individuel, éliminer la poussière et la saleté avec une solution détergente douce, sécher avec soin et remettre tous les éléments à leur place d’origine. Heureusement, on peut de nos jours acheter partout un produit destiné justement au nettoyage des lustres en cristal. Il suffit de le vaporiser sur le lustre et toute la saleté se dissout d’elle-même, en s’égouttant sur un chiffon placé auparavant sous le lustre. Le travail qui autrefois durait plusieurs heures est désormais fait en quelques minutes.